François ARNAUD

(1841-1880)
Photographe d'atelier

Bône Algérie Issoire Puy-de-Dôme Montluçon Allier

Avec beaucoup de prudence, on pourrait retracer la carrière de ce photographe comme suit : Fils d'un vermicellier, François Arnaud est né le 4 septembre 1841 à  Clermont-Ferrand. Quand il se marie dans cette ville le 2 juillet 1867, il est photographe et vit à  Clermont avec sa mère et sa future épouse, laquelle précédemment était domiciliée à  Alger. Or, un Arnaud a été photographe place d'Espagne à  Issoire (Puy-de-Dôme) sous le Second Empire. Certaines des photos faites à  Issoire portent la mention "Phie algérienne" plutôt incongrue en Auvergne. On sait par ailleurs qu'un F. Arnaud a été photographe à  Bône (Algérie) dans les années 1860. On a conservé de lui des portraits de colons faits en atelier. Il ne paraît pas invraisemblable que François Arnaud ait commencé sa carrière de photographe en Algérie (ou, peut-être, il avait servi dans l'armée), qu'il y ait rencontré sa future épouse. Il serait ensuite retourné en Auvergne. Là , il aurait travaillé à  Issoire quelques années. D'autre part, un Arnaud a exercé à  Clermont-Ferrand rue Ballainvilliers de 1868 à  1881 mais dans les annuaires départementaux, il est prénommé Charles. François Arnaud, quant à  lui, poursuit sa carrière dans l'Allier. En 1876, il est recensé boulevard Bretonni avant de transférer son atelier avenue de la Gare. C'est là  qu'il décède le 22 juin 1880 à  l'âge de 38 ans.

Sources : Merci à  Patrick Cochet et Michel Mégnin pour les précisions qu'ils m'ont apportées.