Michel LANOUE

(1847-1918)
Photographe d'atelier
3 photographies

Bourges Cher Cosne-sur-Loire Nièvre

Fils d’un journalier, Michel Lanoue est né le 17 juillet 1847 à Saint-Germain-du-Puy (Cher). Il est journalier à Bourges (Cher) quand il se marie le 28 octobre 1873 à l’âge de 26 ans. Ses parents sont tous les deux décédés et son épouse, Jeanne Sulpice, qui est aussi journalière, n’a plus que sa mère. Milieu très modeste donc. En juin 1881, quand naît son fils Alexandre François, Michel Lanoue est toujours journalier mais quand il vient déclarer cette naissance, il prend pour témoin le photographe Jules Isidore Gotté. Trois ans plus tard, nouvelle naissance chez les Lanoue, le père désormais est employé photographe et son témoin, Isidore de Mussac, est retoucheur en photographie. On suppose que les deux hommes étaient employés par Gotté. A une date qui reste à préciser, Michel Lanoue décide de travailler à son compte, Son premier atelier est situé 17, rue de Pignoux où il est recensé en 1891. Une partie notable de sa clientèle est composée de militaires en garnison.  Au début du XXe siècle, il quitte Bourges pour une autre ville de garnison, Cosne-sur-Loire dans la Nièvre. En 1901, il est domicilié 46, rue de Paris où sa présence est attestée en juin 1903. De retour à Bourges, le photographe opère 80, rue de Dun. Il y est recensé en 1906 et 1911. Michel Lanoue, ancien photographe, est décédé en 1918. Son fils Alexandre (1881-1968) a été photographe dans la Nièvre d’abord à Cosne-sur-Loire puis à Nevers.