Mille visages de la photographie

Au XIXe siècle, dans son atelier de pose, le photographe reste dans l'ombre. Dissimulé sous le voile noir de son appareil, il fait le portrait de ses clients. De son travail, exécuté avec plus ou moins de talent, il nous reste des traces ; mais de lui que sait-on ? Un nom, l'adresse de son atelier et c'est à peu près tout.

Longtemps, je me suis consacré aux photographes qui ont travaillé en Indre-et-Loire. Depuis, tel les photographes ambulants du XIXe siècle, j'ai vagabondé d'un lieu à un autre, sans vouloir me circonscrire à une ville ou un département.

Aujourd'hui Portraitsépia est riche de plus de 1 000 notices de photographes. C'est beaucoup et c'est bien peu rapporté à tout ceux  qui ont exercé ce métier en France entre 1839 et 1939. Au fur et à mesure de mes recherches, je continuerai à "épingler" de nouveaux photographes sur Portraitsépia.

Toutes vos critiques, toutes vos questions, toutes les précisions que vous m'apporterez me serviront à enrichir ce site qui n'a qu'un seul but : mettre en lumière les photographes et leur travail. 

Hervé Lestang

 

 

 

Accéder à la liste des photographes

Derniers ajouts