Alphonse BIDET

(1856-1903)
Photographe d'atelier
1 photographie

Caen Calvados Paris Seine

Alphonse Bidet est né le 6 avril 1856 à Sens (Yonne) où son père était cordonnier ; il sera ensuite manouvrier puis courtier au Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis). (1)  Agé de 22 ans, Alphonse Bidet, photographe domicilié chez ses parents, épouse le 15 juin 1878 à la mairie du 19e arrondissement Eugénie Denise Meyer, couturière. Présent à son mariage, son père décède trois mois plus tard à l’hôpital Laennec. Puis c’est son épouse, âgée de 22 ans, qui, enceinte, meurt le 15 décembre 1878 à leur domicile rue Clavel (19e). Veuf six mois après s’être marié, le photographe part vivre chez sa mère aux Lilas (Seine-Saint-Denis). Comment a-t-il rencontré sa seconde femme qui vivait dans la Manche ? Le 5 avril 1881, à la mairie de Coutances, il épouse Elise Augustine Baumer, elle aussi couturière. Le couple vit à Coutances jusqu’à la naissance de leur fils aîné le 5 octobre 1882 puis repart dans la capitale.

PARIS :  Leur deuxième fils naît le 11 juin 1884 chez ses parents au 32, rue de Ménilmontant à Paris (20e).  C’est sans doute à cette période qu’Alphonse Bidet, associé à Bras (1), travaille à son compte dans un atelier situé 160, rue Saint-Martin (3e).  Expérience sans lendemain. Le troisième enfant du photographe -une fille- voit le jour 3, rue de Louvain à Paris (19e), dernier domicile de ses parents avant leur départ pour Caen (Calvados).

CAEN : En 1888, Alphonse Bidet reprend l’atelier qui avait été celui de Nicolas Karren dont il conservera le nom. Successeur de De Grisy, Karren avait opéré 111, rue Saint-Pierre puis 7, place Royale. Quand il avait quitté Caen pour enseigner la musique à Maisons-Laffitte (Yvelines), il avait confié l’atelier du 111, rue Saint-Pierre à Raphaël Filleul qui y était déjà recensé en 1881.  Contrairement à Filleul qui se présentait comme le successeur de Karren, Bidet, ne mentionnera jamais son nom au dos des portraits qu’il fera 7, place de la République (nom de la place Royale à partir de 1883).  Il y est recensé en 1891 avec sa femme, leurs trois enfants ainsi que leur bonne, preuve que la situation matérielle du photographe s’était améliorée depuis ses débuts à Paris.  Agé de 46 ans, Alphonse Bidet est décédé à Caen le 17 mars 1903. C’est Dumaine qui lui succédera. (3)

Sources :

(1)  Geneanet – Arbre généalogique de Joelle Ducrocq.

(2)   Louis et Jean Bras, employés, étaient témoins au mariage d’Alphonse Bidet le 15 juin 1878.

(3)  « Objectif Calvados : Un siècle de photographie aux Archives du Calvados (1850-1950) »  2010.