Léon BIERMANN

(1857-1931)
Photographe d'atelier
1 photographie

Marseille Bouches-du-Rhône Montpellier Hérault

Jean Baptiste Léon Biermann est né le 28 juin 1857 à Echternach (Grand duché du Luxembourg). Nous ne sommes pas documentés sur ses premières années d’activité professionnelle, sachant qu’il devait avoir environ 35 ans quand il s’est installé à Montpellier. (Hérault).

MONTPELLIER : La présence de Léon Biermann à Montpellier est attestée en mars 1893. (1) A cette date, il opère au 19, boulevard de l’Esplanade (2) dans l’ancien atelier de Louis Lauzit. Celui-ci avait cédé son fonds de commerce le 4 mai 1891 à Paul Dintilhac, propriétaire à Villefranche-de-Rouergue. (3) Dintilhac en avait confié la direction à Léon Biermann qui signera ses portraits Léon, directeur-gérant (ou directeur) de la "Photographie de l’Esplanade". Dans la liste des photographes montpelliérains publiée dans le Guide de l’Hérault, Léon n’est mentionné qu’en 1895 ; l’année suivante, c’est le nom de Dintilhac (orthographié Dentilhac) qui apparaît et ce, jusqu’en 1900. Cependant, la plupart des portraits signés Dintilhac faits à Montpellier sont l’œuvre de Léon Biermann. Ce dernier est placé en liquidation judiciaire en octobre 1902. (4)  Ensuite, le photographe quitte l’Hérault et part travailler à Marseille (Bouches-du-Rhône).

MARSEILLE : Dans leur ouvrage sur les photographes de Marseille, Giselle et André Ravix (4) mentionnent Biermon Léon, photographe 5 impasse Junot en 1911. En fait il s’agit de Léon Biermann qui était domicilié à cette adresse en 1919 quand son fils cadet est passé devant le conseil de révision. C’est à Marseille que Léon Biermann est décédé le 10 octobre 1931 à l’âge de 74 ans. (6)

Sources :

(1)  RetroNews - "La République du Midi" du 5 mars 1893. Léon Biermann, photographe, offre 6 portraits carte de visite pour la tombola de la chorale des enfants de Montpellier.

(2)  L’atelier sera ensuite transféré au 25, boulevard de l’Esplanade où le fils cadet de Léon Biermann verra le jour le 7 octobre 1899.

(3)  « Le Messager du Midi » du 8 mai 1891. Consultable en ligne sur Ressources – Le Patrimoine en Occitanie.

(4)  "L’Eclair" du 16 octobre 1902. Consultable en ligne sur Ressources - Le patrimoine en Occitanie.

(5)  Giselle et André Ravix "Le Marseille des photographes - Dictionnaire des Photographes installés à Marseille de 1848 à 1914".

(6)   Geneanet – « Arbre généalogique d’Elisabeth Schwartz.