Paul BOURGEOIS

(1828-1909)
Photographe d'atelier
3 photographies

Autun - Chalon-sur-Saône Saône-et-Loire Lons-le-Saunier Jura

Fils d’un luthier, Paul Bourgeois est né le 8 mars 1828 à Lons-le-Saulnier (Jura). Il s’est probablement formé au métier de photographe à Paris où il se marie en 1857 et où naîtra sa fille aînée l’année suivante. Plutôt que de faire carrière dans la capitale où, sous le Second Empire, les ateliers de photographie poussaient comme des champignons, Paul Bourgeois choisit de s’installer en Saône-et-Loire, d’abord à Autun puis à Chalon-sur-Saône.

AUTUN : La "Photographie artistique de Paul Bourgeois et Cie" a été fondée en 1861. Le photographe était alors installé rue du Jeu-de-Paume à Autun, ville de 12 000 habitants où il restera peu de temps. En 1862, il part à Chalon-sur-Saône.

CHALON-SUR-SAONE : Durant l’hiver 1862, le photographe s’installe rue Haute. Là, il a fait aménager "une grande terrasse vitrée avec salons et jardin qui permet d’opérer par tous les temps". Le 25 décembre, il accueille ses premiers clients. (1) Sa présence rue Haute est attestée au moins jusqu’en septembre 1869. En décembre 1871, il exerce rue Sainte-Croix puis rue des Places. Il finira sa carrière rue d’Autun. A cette époque, ses fils travaillent avec lui mais aucun ne fera carrière dans la photographie. En 1901, c’est Emile Barthélémy qui officie rue d’Autun. Au dos de ses photos, il ne manque pas de rappeler qu’il est le successeur de la Maison Bourgeois fondée en 1861.

LONS-LE-SAUNIER : En plus de son établissement principal de Chalon, Paul Bourgeois avait ouvert une succursale  dans sa ville natale où il avait repris l' atelier de Rudolphi, rue Rouget-de-l'Isle. La première annonce pour la "Photographie Paul Bourgeois" est publiée dans "Le Courrier du Jura" du 6 janvier 1881 et la dernière le 18 novembre 1888. (2) Bourgeois cèdera sa succursale à Paul Aubert, photographe qui opérait à Lons-le-Saunier depuis 1882.

Sources :

(1) Gallica "Le Courrier de Saône-et-Loire" du 13 décembre 1862.

(2) La Collection du "Courrier du Jura" est en ligne sur le site des Archives départementales du Jura.