Olphide Napoléon DESCAMPS

(1831-?)
Photographe d'atelier
7 photographies

Coutances Manche Fougères Vitré Ille-et-Vilaine

Olphide Napoléon Descamps est né le 1er juillet 1831 à Lille (Nord). Comme son père avant lui, il est mécanicien quand il se marie à Nancy en 1859. Deux ans plus tard, il est marchand à Paris et sa femme brodeuse. On ne sait comment il est venu à la photographie. Plus tard, il déclarera avoir débuté en 1872. (1)

 FOUGERES : Descamps a fait l’essentiel de sa carrière de photographe à Fougères, sous-préfecture de l’Ille-et-Vilaine. La date de son installation dans cette ville reste à préciser. En janvier 1878, lors de la naissance de son fils, Olphide Descamps est photographe rue Châteaubriant.  Par la suite, il opérera rue  du Maine et ouvrira une succursale à Vitré (Ille-et-Vilaine). En août 1895, le photographe annonce dans « La Chronique de Fougères » que pour raison de santé il doit prendre quelques moments de repos et qu’il a confié ses ateliers à MM. Accoiyer et Darby fils, ses gérants et successeurs.

COUTANCES : Après avoir quitté Fougères, le photographe s’installe à Coutances (Manche) où il est actif, peu de temps, dans un atelier situé 47, rue Fontaine-Jouan. C’est là qu’il décède le 21 janvier 1896 à l’âge de 64 ans. Sur son acte de décès, il est qualifié « d’ancien mécanicien ».

Notes :

(1)  - Un Descamps, artiste photographe, annonce dans "Le Journal de la Ferté-Macé" du 5 avril 1874 qu’il a ouvert un atelier dans cette ville de l’Orne. Il espère « mériter l’estime et la confiance qu’il a toujours obtenues dans les autres villes ». Ce photographe n’a fait qu’un passage dans l’Orne et a plutôt le profil d’un professionnel itinérant. On trouve d’ailleurs des portraits signés Descamps sans indication de lieu. Il est possible qu’Olphide Descamps (s’il s’agit de lui), ait été photographe itinérant quelques années avant de se sédentariser à Fougères. 

 -  François Boisjoly, sur son site www.photo-carte.com, reproduit le portrait d’un militaire signé Descamps. Phot. 3, rue de la Pompe à Versailles.