Charles Gabriel GASC

(1829-1881)
Photographe d'atelier
2 photographies

Dieppe Seine-Maritime

Charles Gabriel Gasc est né à Paris en 1829.(1) Son père, Jean Charles Gasc (1780-1848), était médecin chef et professeur à l’hôpital du Val-de-Grâce. (2) Plus attiré par le domaine des arts que celui de la chirurgie, Charles Gasc suivra un autre chemin et deviendra, sur le tard, photographe.

DIEPPE. A une date qui reste à préciser il ouvre un atelier près du casino à Dieppe (Seine-Maritime). En 1876, âgé de 47 ans, il est domicilié quai de la Caserne où il vit avec sa mère, née Charlotte Aména Gillebert. En août 1879, Charles Gasc opère dans "un élégant baraquement en bois" près du casino. (3) Pendant les années où il a vécu à Dieppe, le photographe a participé à la vie culturelle de la grande station balnéaire normande. Il exposait dans une dépendance du casino des oeuvres de jeunes peintres qu’il avait sélectionnées.(4) Sans doute peu après le décès de sa mère le 3 janvier 1880, le photographe quitte Dieppe car il devait prendre la direction de l’un des premiers ateliers de la capitale. (5) Un projet qui n’aboutira pas. Charles Gasc est décédé le 22 décembre 1881 à l’âge de 52 ans.

Son frère cadet, Charles Albert Gasc (1838-?) a été photographe à Concarneau (Finistère) durant les dernières années du XIXe siècle.

Cette notice doit beaucoup aux recherches de Pascal Cordonnier. Elle m’ont permis de corriger l’erreur que j’avais commise en confondant Charles Gasc avec son frère cadet.

Notes et sources :

(1) Contrairement à celui de son frère cadet, l’acte de naissance de Charles Gabriel n’a pas été reconstitué après l’incendie l’hôtel de ville de Paris en 1871.

(2) Sur l’acte de naissance reconstitué de Charles Albert, il est précisé que Jean Charles Gasc était chevalier de la Légion d’honneur. Je n’ai pas retrouvé son dossier en consultant la base Léonore.

(3) "Le Globe. Journal des intérêts économiques" du 24 août 1879.

(4) "La Vigie de Dieppe" du 30 décembre 1881. Consultable en ligne sur le site de la bibliothèque de Dieppe.https://patrimoine.dieppe.fr/presse-locale

(5) L’atelier dieppois de Charles Gasc sera repris par le photographe espagnol Joseph de Montes.