Ernest GUICHARD

(1860-?)
Photographe d'atelier

Lons-le-Saunier Jura

Ernest Guichard est né le 30 octobre 1860 à Saillenard (Saône-et-Loire). Il est l’un des huit enfants d’un couple de cultivateurs-propriétaires. En 1891, il est négociant à Bourg-en-Bresse (Ain) et partage son logement avec son frère aîné Marie Désiré Stanislas Celui-ci, en 1888, avait été condamné à quatre ans de prison pour abus de confiance qualifiés. En 1896, Ernest rejoint son aîné qui a ouvert un atelier de photographie à Lons-le-Saunier (Jura). Ernest est alors recensé comme horloger mais en 1901 il est photographe et travaille avec Marie Désiré Stanislas dans l’atelier de la rue des Salines. Quand ce dernier décède le 7 août 1907, Ernest le remplace. On ignore jusqu’à quelle date il a été actif à Lons-le-Saunier,

Ernest Guichard y est surtout connu pour avoir découvert une poudre explosive sans fumée. La presse se fit l’écho d’une expérience réalisée en mars 1910 sur le polygone de la société de tir de Lons-le-Saunier (1). Une cartouche remplie de la poudre "Guichard" s’enfonça jusqu’à 75 centimètres dans un bloc de bois de hêtre soit 12 centimètres de plus qu’une cartouche classique Lebel. L’expérience réalisée à Lons-le-Saunier devait être refaite d’une manière plus officielle par l’Autorité militaire. On ne sait si ce fut le cas ni les conclusions qu’en tirèrent les spécialistes.

Source : 

- (1) "Le Stéphanois" du 26 mars 1910 consultable en ligne sur Lectura Plus, portail du patrimoine écrit et graphique en Auvergne-Rhône-Alpes.