Edouard LAVERGNE

(1862-1918)
Photographe d'atelier
1 photographie

Elbeuf Seine-Maritime Lisieux; Saint-Pierre-sur-Dives Mézidon Calvados Paris Seine

Joseph Edouard Lavergne est né le 19 mars 1862 à Chantraines (Haute-Marne) au domicile de ses grands-parents maternels.  Ses parents seront ensuite cultivateurs à Saint-Lambert-des-Levées (Maine-et-Loire). Exempté de service militaire, Edouard Lavergne a pu commencer tôt sa carrière de photographe mais on ne sait rien sur ses débuts dans la profession. (1)

Agé de 28 ans, il se marie le 21 janvier 1890 à Lisieux (Calvados) où il est photographe. Il ne devait s’être installé dans cette ville que depuis peu de temps puisque l’acte de mariage précise qu’il est toujours domicilié de droit chez ses parents. En 1891 et jusqu’en 1901, il est recensé 10, rue d’Alençon puis 4, rue Vasseur en 1906 et 1911. En plus de son atelier lexovien, Lavergne, dans le Calvados, a travaillé à Falaise, Saint-Pierre-sur-Dives et Mézidon. Plus étonnant, au début du XXe siècle, à l’enseigne « Photographie populaire parisienne »,   il a été actif à Elbeuf (Seine-Maritime) ainsi qu’à Paris  166, rue Saint-Maur et 69, rue  Nollet.

Après 1911, Lavergne s’est installé à Saint-Pierre-sur-Dives ne conservant que sa succursale de Mézidon. Il est décédé à Saint-Pierre le 6 janvier 1918.

 

(1)    Un portrait carte-de-visite étant signé Edouard Lavergne sans indication de lieu  il est possible qu’il ait débuté comme photographe ambulant.