Auguste Victor LEBORGNE

(1839-?)
Photographe d'atelier
1 photographie

Dieppe Seine-Maritime

Auguste Victor Leborgne est né le 17 octobre 1839 à Dieppe (Seine-Maritime) où son père Jacques Augustin -dit Auguste- était artiste peintre. Trois semaines avant la naissance de son fils aîné, Auguste Leborgne avait probablement assisté à la première démonstration de daguerréotype à Dieppe. Il s’intéressa à "cette révolution dans l’art du dessin" au point d’en faire quatre ans plus tard son métier. A l’automne 1843, il devient le premier daguerréotypiste sédentaire du port normand qui était aussi une station balnéaire réputée.  Auguste Leborgne poursuit sa carrière à Paris où il pratiquera le daguerréotype puis la photographie. En 1863, il s’embarque pour la Turquie où il va participer à l’exposition de Constantinople. C’est là qu’il décède, loin des siens, le 23 novembre 1863.

Agé de 24 ans à la mort de son père, Auguste Victor suivra sa trace. En avril 1865, lui et son frère cadet Pierre, sont photographes à Paris-Batignolles. Auguste Victor revient à Dieppe où il est recensé au printemps 1866. Il vit avec sa mère et sa soeur au 35 Grande rue du Pollet mais opère dans un atelier situé sur la jetée de Dieppe. Un établissement qu’il va devoir agrandir. Il en informe sa clientèle dans "La Vigie de Dieppe" du 25 février 1868 : "L’accueil bienveillant dont il n’a cessé d’être l’objet l’engage à ne reculer devant aucuns sacrifices pour agrandir son établissement et en faire un atelier de photographie qui ne laisse rien à désirer pour la perfection du travail. Il s’appliquera toujours avec le plus grand soin aux travaux qu’on voudra bien lui confier, et il espère contenter ses clients par son exactitude et la modicité de ses prix". (1) Travaillant sur la jetée, le photographe se trouva aux premières loges quand le "Georges-Pyman" s’échoua dans le port de Dieppe. Leborgne photographia le naufrage "dans ses divers incidents et sous ses différents aspects". (2) On imagine qu’il mit en vente les épreuves de son reportage. La présence de Victor Auguste Leborgne à Dieppe est attestée jusqu’en juillet 1870. Après il semble qu’il ait quitté sa ville natale.

Cette notice est le fruit des recherches de Pascal Cordonnier.

Sources :

(1) "La Vigie de Dieppe" des 25 et 28 février 1868. Consultable en ligne sur le site de la bibliothèque numérique de Dieppe http://patrimoine.dieppe.fr (

2) "La Vigie de Dieppe" du 26 juin 1868. Voir supra.