Lucien SOLLELLIAND

(1862-1922)
Photographe d'atelier
1 photographie

Montpellier Hérault

Lucien Gaspard Sollelliand et son frère jumeau Joseph Léon, sont nés le 8 juillet 1862 à Cahors (Lot) où leur père, Benoît Sollelliand, sergent garde-magasin au 80e de ligne, était en garnison. Il sera par la suite muté à Montpellier (Hérault) où il décèdera en 1875 à l’âge de 55 ans. Sa veuve était institutrice. Le 20 mars 1883, Lucien Sollelliand, photographe à Montpellier, s’engage pour cinq ans au 105e régiment d’infanterie. Réformé en octobre 1884, il revient travailler à Montpellier d’abord comme employé puis comme patron. Dans la préfecture de l’Hérault, il a opéré successivement :

- 1888-1890 : 44, rue Saint-Guilhem - 42, rue de la Valfère.

- 1891-1897 : 11, rue Maguelonne.

- 1898-1903 : 20, rue de la Loge, donc non loin de la maison Guchens-Davail qui était au 10.

- 1904-1922 : 10, rue de la Loge. Au printemps 1904, Lucien Sollelliand opère à cette adresse après avoir racheté la Maison Guchens-Davail.

Célibataire, le photographe  est décédé à son domicile 10, rue de la Loge, le 6 février 1922.