E. TAFORET

(1850-1920)
Photographe d'atelier

Paris

Fils d’un préposé aux douanes, Ernest Eugène Rusterholz est né le 2 août 1850 à Fécamp (Seine-Maritime). Il a été photographe à Paris sous le nom de Taforet en s’inspirant du patronyme de son épouse Caroline Delphine Taphoret (1850-1897). Quand leur fille aînée, Ernestine, voit le jour le 23 avril 1876, Ernest Rusterholz est domestique à Paris. Cinq ans plus tard, le 3 février 1881, il est employé photographe, domicilié rue Trézel dans le 17e arrondissement lors de la naissance de son fils Charles Lucien.

Sous le nom de Taforet, il commence à travailler à son compte au printemps 1886 dans l’atelier du 30, rue de Penthièvre que lui a cédé Charles Mercou. (1) Un an et demi plus tard, son atelier est ravagé par un incendie. Les pertes, couvertes par son assurance, sont estimées à une vingtaine de mille francs. (2) Taforet a été actif rue de Penthièvre jusqu’à l’automne 1895. En novembre, il cède son fonds de commerce à Marius Neyroud. (3) En 1911, quand son fils se marie, Ernest Rusterholz est toujours photographe à Paris mais il ne travaille plus à son compte.

Sources :

(1) Gallica - "Archives commerciales de la France" du 7 avril 1886.

(2) RetroNews - "La Lanterne" du 20 novembre 1887.

(3) Gallica - "Archives commerciales de la France" du 23 novembre 1895.