Eugène TRIBOUILLARD

(1864-1936)
Photographe d'atelier
1 photographie

Lisieux Calvados

Fils d’un serrurier, Eugène Alire Joseph Tribouillard est né le 29 juillet 1864 à Croissanville (Calvados). Il est domestique quand il passe devant le conseil de révision. Entré au 104e régiment d’infanterie, le 1er décembre 1885, il est promu caporal puis sergent puis adjudant de réserve. Ses supérieurs avaient détecté chez le jeune homme des qualités qui lui vaudront, à la fin de sa vie, d’être fait chevalier de la Légion d’honneur.

Quand il se marie le 11 avril 1893, Eugène Tribouillard n’est plus domestique mais ouvrier photographe à Lisieux (Calvados). On ignore auprès de quel professionnel lexovien, il s’était formé à ce métier.  En janvier 1894, il est photographe rue Petite Couture 61 où son beau-père est libraire.  Ensuite, on le trouve 88, rue Petite Couture prolongée où naît sa seconde fille en avril 1901. Tous les portraits signés E. Tribouillard ont été faits à cette adresse. Il y a été actif jusque dans les années vingt.

 

A Lisieux, sous-préfecture du Calvados, qui compte  16 000 habitants en 1911, Tribouillard n’est pas qu’un commerçant parmi d’autres.  Il prend part à la vie associative de la ville : président fondateur de l’Amicale des anciens élèves de l’école de garçons Charles-Pierre, secrétaire de la Prévoyance lexovienne mais surtout président de la société de tir « La Patriote lexovienne ». C’est pour «son activité et son dévouement inlassables»  qu’il sera nommé chevalier de la Légion d’honneur le 27 octobre 1925. (1)

Eugène Tribouillard est décédé à Lisieux le 28 mai 1936.

Source :

(1)    Dossier L2653067 mis en ligne sur la base Leonore des Archives nationales.