Gabriel VERTEY

(1895-?)
Photographe d'atelier

Langres Haute-Marne

Fils d’un jardinier, Gabriel Léon Ernest Vertey est né le 4 avril 1895 à Giey-sur-Aujon (Haute-Marne). Il ne connaîtra pas son père décédé six mois après sa naissance. Avant qu’il ait atteint ses dix ans, Gabriel Vertey rejoint son frère Henri à Chameroy (Haute-Marne). Ils sont tous les deux pensionnaires d’Alfred Cudel (1850-1929) le curé de ce village de moins de 200 âmes, qui a pour servante Marie Vernerey, une soeur de leur mère. Or le curé de Chameroy était aussi photographe professionnel avec un atelier à Chameroy et un autre à Langres, sous-préfecture de la Haute-Marne. Dès l’adolescence, le jeune Gabriel peut se former auprès du prêtre qui l’avait accueilli. En 1914, Gabriel Vertey passe par anticipation devant le conseil de révision et se déclare photographe résidant à Chameroy. Agé de 19 ans, il est mobilisé en décembre 1914. Son frère Henri avait été tué dans la Marne deux mois plus tôt. Blessé plusieurs fois, Gabriel reviendra du front.

LANGRES : Démobilisé en avril 1919, il se marie l’année suivante et devient photographe à Langres où il sera actif pendant toute la période de l’entre-deux-guerres. En 1921, il est recensé rue Claude-Gillot puis rue Saint-Didier à partir de 1926.Didier à partir de 1926.