Philippe ABEL

(1838-1929)
Photographe d'atelier
28 photographies

Bourges Cher Tours Indre-et-Loire

Originaire de Castres (Tarn), Philippe Abel Siguier, exercera son métier sous le nom d'Abel. On ne sait rien de son activité professionnelle durant la première partie de sa vie.

En avril 1877, il est photographe à  Paris ; sans doute employé car Boisjoly ne le mentionne pas dans son répertoire.

En 1881, il est recensé à  Tours et travaille dans l'atelier d'Ambroise Duval sis 76 rue Royale, avec entrée 1 rue de la Préfecture. Duval lui en confie la gérance puis lui cède son fonds, sans doute en 1884. Abel y exerce jusqu'à  la fin de l'année 1892 date à  laquelle il se sépare de sa femme. Elle gère le fonds dont Abel reste propriétaire.

Il s'installe à  Bourges, place Jacques-Coeur où il succède à  Charles Poupat. Le 21 septembre 1898, sa fille unique, Marie-Gabrielle Siguier épouse Gustave Patureau (1874-1904) avec lequel il constitue une société. L'atelier de la place Jacques-Coeur est exploité sous la raison sociale Abel & Patureau jusqu'au décès de ce dernier. En 1906, Marie-Gabrielle Siguier épouse en secondes noces Armand Edouard Prunier qui reprend le fonds de son beau-père.

Philippe Abel Siguier meurt à  Bourges à  l'âge de 86 ans.