Edouard ALLEVY

(1868-1948)
Photogrpahe d'atelier
1 photographie

Le Mans Sarthe Montreuil Seine-Saint-Denis Saint-Quay-Portrieux Côtes d' Armor Paris Seine

Edouard Louis Allevy est né le 16 décembre 1868 23, rue du Faubourg-Saint-Denis à Paris (10e). Son père Alcide Louis Allevy (1824-1891) est  alors "professeur photographe" mais bientôt il ouvre un atelier à cette même adresse. Edouard est le benjamin et comme ses six aînés, il sera photographe à Paris. Jeune homme, il travaille dans les ateliers de ses frères comme tireur-opérateur puis directeur-gérant. Après son service militaire qu’il termine au grade de caporal en novembre 1891, il choisit de travailler à son compte et s’installe au 10bis, rue de la Gaîté dans le 14e arrondissement. Il y reste sept ans. Ayant besoin d’un atelier plus vaste, il achète, en août 1898, au photographe Garcia son fonds de commerce situé juste en face du sien au 11, rue de la Gaîté. (1) Comme d’autres collègues, Edouard Allevy s’intéresse au monde du spectacle. Ses portraits d’artistes illustrent la revue "Le Rideau artistique et littéraire. Journal des théâtres". (2) En janvier 1904, il est fait officier d’académie. Nouveau changement d’adresse vers 1903, Edouard Allevy, qui a encore besoin de s’agrandir, emménage au 13, rue d’Odessa. Cet "atelier-modèle comprenant tout le confort moderne" est complétement détruit par un incendie en juillet 1908. (3) Après ce désastre, le photographe quitte le 14e pour le 11e arrondissement et reprend en août 1909 l’atelier de Léon Auguste Mulot au 2, boulevard Beaumarchais (4). Il poursuit sa carrière à Montreuil (Seine-Saint-Denis) où il avait acheté une maison en 1911 qu’il revendra en 1920. Il part ensuite à Saint-Quay-Portrieux (Côte d’Armor) et enfin au Mans (Sarthe). Il y est recensé en 1931. En 1936, âgé de 68 ans, il est photographe patron au 44, rue des Ponts-Neufs.

Sources :

(1) Gallica - "Archives commerciales de France " du 13 août 1898.

(2) Gallica - "Le Rideau littéraire et artistique" n°49 - 1906.

(3) Gallica - "Le Gaulois" du 21 juillet 1908.

(4) Gallica - "Archives commerciales de France" du 18 août 1909.