Eugène BREARD

(1851-1924)
Photographe d'atelier
2 photographies

Clermont-Ferrand Puy-de-Dôme Vaucresson Hauts-de-Seine

Eugène Bréard est né le 23 octobre 1851 à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) où son père, Julien Stanislas Bréard (1814-1881), daguerréotypeur itinérant, était de passage. Celui-ci sera ensuite photographe à Rouen (Seine-Maritime) pendant une quinzaine d’années. Ses trois fils suivront sa trace. En 1872, Eugène, âgé de 20 ans, est photographe à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Il aurait débuté son activité route de Montferrand avant de s’installer au 22, place de Jaude, la grande place de la ville. Là, il sera rejoint par son frère aîné Jules (1845-?) qui est domicilié à cette adresse en juillet 1879. Ni l’un, ni l’autre ne prolongeront leur carrière en Auvergne. Le 20 avril 1882, Eugène se marie à Paris. Il est alors photographe (employé ?) domicilié 48, rue Volta (3e). En mars 1890, quand décède sa première épouse, il est photographe à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Son jeune frère Gustave (1856-?), qui est aussi photographe, vit à la même adresse. Il est témoin sur l’acte de décès de sa belle-soeur ; l’autre témoin est le photographe Jules David. Or David s’était spécialisé dans la photographie scolaire. Il est possible qu’Eugène et Gustave Bréard aient été ses employés, allant de ville en ville, photographier les élèves regroupés par classe. Eugène Bréard a terminé sa carrière à Vaucresson (Hauts-de-Seine) où il tenait une agence de location tout en étant photographe. Des cartes postales de la commune et des cartes photos sont signées E. Bréard. Propriétaire, il est décédé à Vaucresson le 7 janvier 1924.