Fernand BRULIN

(1871-1932)
Photographe
1 photographie

DinanCôtes d'Armor Ecully Rhône Le Creusot Saône-et-Loire Saint-Julien-sur-Reyssouze Ain

Fils d’un couple de bateliers, Fernand Brulin naît sur la péniche "La Jeune Césarine" le 15 mars 1871 à Nancy (Meurthe-et-Moselle). En 1891, quand il passe devant le conseil de révision à Paris, il se déclare photographe (sans doute itinérant) domicilié à Gray (Haute-Saône). Après son service militaire, à l’automne 1895,il reprend sa carrière de photographe itinérant : octobre 1895 - Morlaix (Finistère) ; mars 1897 - Bressuire (Deux-sèvres) ; juillet 1897 - Parthenay (Deux-Sèvres) ; septembre 1897 - Montmorillon (Vienne) ; novembre 1898 - Dinan (Côtes d’Armor) où il aurait été associé à Delanoé ; février 1900 - Nimes (Gard). Le 28 septembre 1900, il est photographe domicilié de droit à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) quand il se remarie. En janvier 1901, il opère à Saint-Etienne (Loire) puis fait en septembre 1901 un premier passage à Saint-Julien-sur-Reyssouze (Ain), commune natale de sa seconde épouse. Le couple s’installe ensuite pour quelques années au Creusot (Saône-et-Loire) où naît leur fille le 8 août 1902 avant de revenir à Saint-Julien-sur-Reyssouze en octobre 1911. A son décès, en 1932, Fernand Brulin était photographe à Ecully (Rhône).

Simon Brulin, photographe itinérant, a opéré en Bretagne à la fin du XIXe siècle. Un parent ?