Alfred CAUUET

(1838-1910)
Photographe ambulant puis sédentaire
2 photographies

Gacé Orne

 Fils d’un couple de cultivateurs, Alfred Flavien Joseph Cauuet est né le 21 février 1838 à Ligny-Saint-Flochel (Pas-de-Calais). Alors qu’il n’a que 10 ans, sa soeur Victoire Clara se marie à Paris avec Benoit Turcan -ou Turquant. Ce dernier, après s’être formé au métier de photographe dans la capitale, travaillera à son compte dans l’Orne, d’abord à Alençon vers 1865 puis à La Ferté-Maçé (Orne). C’est dans cette ville qu’Alfred Cauuet, photographe ambulant, épouse le 19 février 1867 Marie Louise Ragaine qui n’a que 17 ans. Quand il se marie, Cauuet n’est domicilié à La Ferté que depuis deux mois, avant il vivait à Alençon. Des portraits "carte de visite" sont signés Cauuet - successeur de Turquant sans indication de lieu. Sa première épouse décède à La Ferté seize mois après leur mariage. Trois ans plus tard, le 21 septembre 1871, Cauuet se remarie avec Désirée Lebreton, veuve, qui tient un café à Villaines-la-Juhel (Mayenne). A cette date, Cauuet est toujours photographe ambulant domicilié à La Ferté.

GACE : C’est sans doute peu après leur mariage que Cauuet et son épouse viennent vivre à Gacé (Orne). En 1876 et 1881, il y est recensé en tant que photographe ; en 1886, il est cafetier. On peut supposer que lui et son épouse exercèrent ces deux métiers dès leur arrivée à Gacé. Dans cette commune de 1 620 habitants, le débit de boissons était d’un bien meilleur rapport que la photographie. Alfred Cauet est décédé à Gacé le 23 juillet 1910 à  l’âge de 72 ans.

Source : "Images révélées - 150 de photographies aux Archives de l’Orne (2007)