Frédéric CHAMBON

(1833-?)
Peintre en bâtiments et photographe.

Blois Loir-et-Cher

Fils d’un jardinier, Alfred Frédéric Chambon est né à Blois (Loir-et-Cher) le 19 avril 1833. Quand il se marie en octobre 1855, il est peintre en bâtiments, métier qu’il exerce au moins jusqu’en avril 1861. Parallèlement, il ouvre, en 1856, un atelier de photographie 1, rue du Grain d’or qui sera transféré 3, place du Château circa 1886. Cette année-là, la fille aînée de Frédéric Chambon épouse François Gerlier, photographe. Le gendre reprend l’atelier de son beau-père lequel quitte Blois. En juin 1888, il est logé 80, boulevard Alexandre-Martin à Orléans (Loiret). C’est l’adresse de l’atelier Touzery dirigé alors par Julie Pierre, veuve de Jean Touzery. Chambon ne fera qu’un passage dans cet atelier. En septembre 1888, lui et son épouse sont domiciliés à Paris. L’un de ses fils, Georges Chambon (1858-1888) sera photographe mais il ne semble pas qu’il ait travaillé à son compte.

Source : "Regards objectifs. Mieusement et Lesueur, photographes à Blois" - 2000