François CLICHE

(1818-1904)
Photographe d'atelier
2 photographies

Laon Aisne Reims Marne

 Fils du garde-champêtre, François Benjamin Cliche est né le 25 janvier 1818 à Hary (Aisne). Il est employé à Reims (Marne) quand il se marie en 1850 et garçon de salle à la bibliothèque, l’année suivante, lors de la naissance de sa fille unique. Cliche a débuté tôt sa carrière de photographe à Reims. C’est le métier qu’il exerce quand il est recensé en 1856 impasse du Bras d’Or près de la place des Marchés où il a ouvert son premier atelier. En 1866, il est domicilié 30, rue Large où il fera la majeure partie de sa carrière rémoise. A ses débuts, Cliche ne se contente pas de faire des portraits. En 1860, l’ Académie impériale de Reims lui décerne une médaille d’argent de 2e classe pour la reproduction en grand par la photographie des tapisseries de la cathédrale Notre-Dame de Reims. "Leur reproduction, opération coûteuse, oeuvre de dévouement à la science et à l’art, se signalait d’elle-même aux suffrages bienveillants de la Compagnie..." A la fin des années 1870, Cliche quitte Reims et poursuit sa carrière à Laon (Aisne). Il est recensé 40, rue Sérurier en 1881 puis en 1886. Il revient ensuite à Hary, sa commune natale, où il est décédé le 12 février 1904 l’âge de 86 ans. (1)

(1) Sa tombe se trouve toujours à l’entrée du cimetière d’Hary. (Source : Martine Le Gall)