Léon COURBET

(1866-1934)
Photographe d'atelier
3 photographies

Paris Seine Puteaux Hauts-de-Seine Saint-Denis Seine-Saint-Denis

Fils d’un boulanger et d’une aubergiste, Léon Joseph Courbet est né le 19 février 1866 à La Jumellière (Maine-et-Loire). Agé de 18 ans, il s’engage pour cinq ans dans un régiment d’infanterie. Avant la fin de son engagement, il quitte son régiment et s’installe à Bruxelles (Belgique) où il est ouvrier peintre. Déclaré déserteur le 17 juin 1888, il signe l’année suivante une déclaration de repentir. Le 9 novembre 1889, il épouse à Bruxelles Marie Elisabeth Vanrintel. Leur fille aînée, Marie Elisa, était née dans la capitale belge le 2 mai 1889. Après un passage à Paris, le couple s’installe à Angers (Maine-et-Loire)en 1892. Lors de la naissance de sa fille cadette, Yvonne, le 8 octobre 1894, Léon Joseph Courbet est commerçant à Angers. A une date qui reste à préciser, la famille revient à Paris. En 1907, quand sa fille aînée, Marie Elisa, artiste lyrique, épouse, à 18 ans, un artiste dramatique, Léon Courbet est photographe domicilié 261, rue Saint-Denis à Paris (2e). Quand il s’inscrira en 1920 au registre du commerce, il indiquera avoir débuté son activité de photographe en octobre 1910 même si, dans le Bottin du commerce de la Seine, il n’est mentionné qu’à partir de 1913. Dans son atelier, 171-173, rue du Temple, il travaille avec son épouse et leur fille cadette. En 1920, dans le Bottin du commerce, le photographe mentionne les succursales qu’il a ouvertes à Puteaux (Hauts-de-Seine) et à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Léon Courbet est décédé en 1934(date à confirmer et lieu inconnu). Sa veuve, Marie Courbet, poursuit l’activité à Saint-Denis. L’atelier parisien est géré par leur fille aînée, Marie Elisa Courbet, qui, après son divorce, a repris son nom de naissance.

Source : Cette notice doit beaucoup aux recherches effectuées par Patricia Thiéry, arrière-petit-fille d’un frère de Léon Courbet.