Léon FAURE

(1877-?)
Photographe d'atelier

Montluçon Allier Vierzon Cher

Léon Charles Albert Faure est né le 10 novembre 1877 à Gouraya (Algérie). Quand il passe devant le conseil de révision en 1897, il est typographe résidant à Alger. Souffrant d’une taie centrale à l’œil droit, il est affecté dans les services auxiliaires de l’armée. Cela ne l’empêchera pas de devenir photographe. Sans doute s’est-il formé à Paris où il a vécu au début du XXe siècle.

VIERZON : Sa carrière débute à Vierzon (Cher) où il succède à Henri Faivre dans son atelier situé 12, rue de la République. Léon Faure, photographe patron, y est recensé en 1911. Mobilisé en octobre 1915, il sert quelques mois dans un régiment d’artillerie lourde avant d’être affecté dans une section d’infirmiers. Définitivement réformé pour myopie forte le 30 octobre 1916, il retrouve son atelier de Vierzon où il est recensé en 1921. Il travaille alors avec deux ouvrières. On trouve la signature L. Faure sur des cartes postales de Vierzon, notamment une série sur l’école professionnelle. Léon Faure n’est pas recensé au 12, rue de la République en 1926. C’est Pierre Giebels qui lui succédera à Vierzon.

MONTLUCON : Léon Faure poursuit sa carrière à Montluçon (Allier). Dans l’annuaire départemental, il y est mentionné à partir de 1928. (1) En 1931 et 1936, il est recensé boulevard de Courtais où il travaille avec une aide photographe.

Sources :

(1) « Nouvelles images – Les débuts de la photographie dans l’Allier » (2012)

Merci à Gérald Fayolle pour les informations qu’il m’a apportées sur ce photographe.