Louis Fulcran FROMENT

1817-1898
Photographe d'atelier

Hérault Lodève Montpellier Sète

Fils d'un tisserand, Louis Fulcran Froment est né à  Lodève (Hérault) le 3 novembre 1817. Durant les années 1840, il est instituteur dans plusieurs écoles rurales du département. A une date qui reste à  préciser, il quitte l'enseignement pour devenir photographe dans sa ville natale, Sur l'acte de naissance de sa fille, le 29 octobre 1850, il est joliment qualifié de "photaugraphiste". Il est encore photographe à  Lodève lors du recensement de 1856. Il s'installe ensuite à  Sète (Hérault) -alors orthographiée Cette- où sa présence est attestée au moins depuis décembre 1859. Son atelier est situé 3, route Impériale. En 1860, il participe à  l'exposition de Montpellier où il va bientôt ouvrir un atelier au 19,boulevard de l'Esplanade. Travaillant avec ses fils, il peut opérer dans les deux villes en même temps. Après le décès de sa première épouse, il quitte Sète pour Montpellier où il est domicilié en décembre 1865 et, au moins, jusqu'en 1867. Après, il revient à  Sète mais pas en tant que photographe. Désormais, il sera bijoutier. C'est son fils Antonin qui exerce dans l'atelier sétois. Louis Fulcran Froment est décédé le 14 août 1898 à  Agde (Hérault) où il était de passage. Père d'au moins huit enfants, il en a formé trois au métier de photographe : Louis Alexis ((1841-1913) photographe à  Lodève ; Ernest (1843-1888), photographe à  Saint-Pons-de-Thomières (Hérault); Antonin (1846-1879), peintre et photographe à  Sète.