Jean GOUNOUF

(1819-1879)
Artiste peintre et photographe
2 photographies

Dinan Côtes d'Armor

Fils d’un maçon, Jean Gounouf est né le 20 septembre 1819 à Chef-du-Pont (Manche). Quand il se marie, en 1850, il est peintre à Rennes (Ille-et-Vilaine). Il s’installe ensuite à Dinan (Côtes-d’Armor) où naîtra sa fille cadette en juillet 1852. A Dinan, il sera peintre et photographe. On lui doit notamment des vues de sa ville. En mars 1867, il se voit confier un travail très particulier et éprouvant. Il est chargé, en présence de plusieurs médecins, de photographier le corps deux enfants fusionnés décédés cinq jours après leur naissance. "Ces deux petits êtres, munis de tous leurs membres, étaient soudés de façon qu’ils n’avaient qu’un abdomen commun, avec un seul nombril et une seule ouverture anale, et que les deux têtes se trouvaient placées à chaque extrémité du corps." (1)

Jean Gounouf est décédé à Dinan le 11 juin 1879 . Durant les dernières années, il travaillait avec ses filles, notamment Valentine Gounouf. Le 27 juillet 1877, elle épouse Auguste Paul Le Beurrier, horloger. Tous les deux seront photographes à Dinan avant de quitter la ville et de s’installer à Cherrueix (Ille-et-Vilaine).

(1) "Le Dinannais" du 31 mars 1867 mis en ligne par les Archives départementales des Côtes d’Armor. Article repris par la presse parisienne et provinciale.