Maurice HOTZ

(1884-1953)
Photographe d'atelier

Honfleur Calvados

Georges Maurice Charles Hotz est né le 7 juin 1884 à Rouen (Seine-Maritime) où son père Nicolas Hotz (1861-?) était photographe. Celui-ci exercera quelques années en Normandie avant de poursuivre sa carrière à Toulon (Var), sa ville natale. Adolescent, sur les quais du port, Maurice Hotz a pu croiser beaucoup de marins, de là est né son désir de voir du pays. Le 14 juin 1902, quelques jours après avoir fêté ses 18 ans, il s’engage pour cinq ans dans l’infanterie coloniale, fait la campagne de Cochinchine et rempile pour un an de plus. Il est renvoyé dans ses foyers en juin 1908. Trois mois plus tard, le 12 septembre, il épouse Alice Nazet, blanchisseuse. Pendant six ans, Maurice Hotz vit à Paris où il est photographe, sans doute employé dans divers ateliers de la capitale. En juin 1914, il part s’installer à Honfleur (Calvados).

HONFLEUR : Selon son registre matricule, il emménage au 6, rue de la République le 29 juin 1914. Le photographe n’aura guère le temps de se faire une clientèle. Il est mobilisé le 4 août 1914 et ne reviendra à Honfleur que durant l’été 1919. A l’âge de 35 ans, il avait passé près du tiers de sa vie sous les drapeaux. Maurice Hotz a été photographe à Honfleur au moins jusqu’en 1926. Ensuite, il sera agent d’assurances à Rambouillet (Yvelines). A Honfleur, en 1931, c’est le photographe André Mulot qui opère au 6, rue de la République.