Marcel IMBERT

(1885-1934)
Photographe d'atelier.
20 photographies

Loches Sainte-Maure-de-Touraine Indre-et-Loire Tours

André Marcel Imbert est né le 21 février 1885 à Paris (5e). Il est le fils de Jean Imbert, photographe (voir sa notice). En 1911, Marcel Imbert est recensé  34, rue de Boisdenier à Tours (Indre-et-Loire). Photographe, il est sans doute employé dans un atelier de la ville. Mobilisé, il participe à la Première Guerre mondiale et reçoit la Médaille militaire et  la Croix de guerre.  Le 15 mars 1917, il se marie à Tours avec pour témoin, Auguste Charrouin, photographe. Ce dernier lui cède son fonds de commerce du 16, boulevard Thiers qu'Imbert exploite à  partir de 1er avril 1917 sous la raison sociale "Photo Charrouin - Imbert, successeur".  Le 15 août 1918, il ouvre une succursale 19, rue Picois à  Loches (Indre-et-Loire) après avoir racheté l'atelier de Narcisse Moreau. Marcel Imbert avait aussi une succursale à  Sainte-Maure-de-Touraine où il exerçait avant septembre 1920 et dont s'occupera son père. Cette succursale sera, semble-t-il, reprise par son beau-frère André Gillet, photographe à Esvres. En avril 1928, Marcel Imbert quitte Tours après avoir vendu l'atelier du boulevard Thiers à  Emile Certain. A Loches, il continue de pratiquer la photographie tout en exploitant le Café du commerce qu'il ouvre en mars 1930. Après sa mort, le 29 janvier 1934, sa veuve, née Simone Gillet, maintient l'atelier de photographie qui est encore en activité en 1939. Dans l'annuaire du téléphone de 1959, on trouve toujours un Imbert photographe à  Loches