L. LAGARDE

(1865-1927)
Photographe d'atelier

Mantes-la-Jolie Yvelines

Au début du XXe siècle, Auguste Désiré Joseph Dahuron a exercé le métier de photographe à Mantes-la-Jolie (Yvelines) sous le nom de L. Lagarde.

Fils d’un journalier, il est né le 16 juillet 1865 à La Ville-aux-Clercs (Loir-et-Cher). Il est pâtissier confiseur à Tours quand il épouse, le 27 septembre 1886, la fille d’un pâtissier-confiseur (son ancien patron ?) qui est décédé un an plus tôt. Vingt ans plus tard, veuf et père de deux enfants, Auguste Dahuron est photographe 5, rue du Faubourg Saint-Lazare à Mantes-la-Jolie. On ne sait pourquoi, il signe ses portraits L. Lagarde. Dans son atelier, il travaille avec son fils Gaëtan Dahuron (1889-1958). Ils sont recensés à cette adresse en 1906 et 1911. En 1921, père et fils sont domiciliés 5, boulevard Duhamel puis 4, rue Gambetta en 1926. Auguste Dahuron dit Lagarde est décédé à Mantes le 14 avril 1927. Son fils poursuit l’activité.