Jean-Baptiste MICHEL

(1832-1899)
Photographe d'atelier
2 photographies

Avignon Vauculuse

Fils d’un marchand de draps, Jean-Baptiste Michel est né le 2 novembre 1832 à Ménerbes (Vaucluse). En 1866, alors qu’il est sans profession, il est domicilié à Avignon (Vaucluse) 21, rue Saint-Jean-le-Vieux à l’angle de la place Pie. C’est à cette adresse qu’il ouvre vers 1868 un atelier de photographie. Certains portraits portent au dos les mentions "Photographie centrale - Michel & Boutin - Place Pie n° 21 - Avignon". Il semble que Jean-Baptiste Michel ait été associé (au début de sa carrière ?) à un photographe avignonnais non identifié.

En 1895, les amateurs d’art d’Avignon et d’ailleurs sont invités à souscrire au "Livre d’or du musée Calvet" recueil de cent phototypies d’oeuvres du musée photographiées par J. B Michel. Le journal "Le Nouveau Lyon" s’en fait l’écho dans son édition du 10 février 1895 : "Un artiste qui a fait ses preuves, M. Michel, photographe des monuments historiques à Avignon, prend l’initiative d’un essai de décentralisation artistique qui nous parait digne d’être signalé. Frappé de ce fait que les belles oeuvres des musées de province restent trop ignorées, M. Michel va publier, sous les auspices de l’Académie du Vaucluse et sous le titre heureux que nous indiquons plus haut un recueil de cent phototypies, format in 4°, où seront reproduites les principales richesse du musée...". (1)

Jean-Baptiste Michel aurait exercé place Pie jusqu’à son décès le 11 mars 1899.

Source (1) - "Le Nouveau Lyon" du 10 février 1895. Consultable en ligne sur numelyo - bibliothèque numérique de Lyon