Zacharie MILLOT

(1833-1889)
Photographe d'atelier
1 photographie

Autun Saône-et-Loire Auxonne Beaune Dijon Côte d'Or

Fils d’un propriétaire cultivateur, Nicolas Zacharie Millot est né le 17 mai 1833 à Montigny-le-Roi (Haute-Marne). Après avoir obtenu son baccalauréat ès-sciences, il est nommé professeur de mathématiques au collège d’Auxonne (Côte d’Or) où il enseignera aussi l’allemand, le dessin puis la physique. En 1866, il reçoit les palmes d’officier d’académie. Nommé en 1868 professeur de dessin à Beaune (Côte d’Or),il démissionne en 1874 pour se consacrer exclusivement à sa carrière de photographe. Elle avait débuté plus tôt. Des portraits signés Millot à Auxonne datent sans doute de l’époque où il y enseignait. D’autre part, en 1872, à Beaune il est recensé comme photographe domicilié avenue de la Gare. Millot se partageait entre son établissement de Beaune et celui qu’il avait ouvert à Autun (Saône-et-Loire). Ces deux villes sont distantes de 50 kilomètres mais dans l’une et l’autre il travaillait près de la gare et pouvait transporter son lourd matériel en chemin de fer. Plus tard, Millot reprendra à Dijon (Côte d’Or) l’atelier d’Antoine Guipet auquel avait succédé Delplace. En plus de ses portraits d’atelier, on doit à Millot des vues de la Côte d’Or et des départements voisins. Il a fait don de quelques épreuves à la Société d’histoire et d’archéologie dont il était membre. Il est mort à Beaune le 11 janvier 1889 à l’âge de 55 ans.

Source - Gallica - Mémoire de la Société d’histoire, d’archéologie et de littérature de l’arrondissement de Beaune Mémoires 1888 - Tome XIII (1889)