Humbert PERLA

(1848-1892)
Photographe d'atelier
2 photographies

Albertville Savoie Chambéry

D’ascendance italienne, Humbert Jean François Perla est né le 3 novembre 1848 à Chambéry (Savoie). En 1872, âgé de 24 ans, il enseigne la langue italienne dans sa ville natale. Donner des leçons particulières ne suffisant pas à le faire vivre, il va se faire photographe secondé par un opérateur plus qualifié que lui. En janvier 1878, Antonin Potschkay, "opérateur de l’établissement photographique de M. Perla" annonce qu’il quitte Chambéry (1). Le 24 avril 1877, Humbert Perla, encore professeur de langue italienne, épouse Micheline Fornéris (1851-1939), fille d’un couple de négociants d’Albertville. Perla y ouvrira rue de Genève une succursale de son établissement principal avenue de Verney à Chambéry. En 1885, Perla est un photographe savoyard reconnu. De passage en Savoie, la reine Victoria et sa fille se voient offrir deux albums de photographies qui sont l’oeuvre de Perla et de son collègue d’Aix-les-Bains, Georges Brun. (2) La même année, Perla dépose au musée de Chambéry dix-huit portraits de femmes en costume de la Tarentaise et de la Maurienne. (3) En 1881 et 1886, les Perla sont recensés avenue du Champ de Mars à Chambéry puis rue Saint-Réal en 1891. C’est là qu’Humbert Perla décède le 22 mai 1892 à l’âge de 43 ans. Sa veuve lui succède et sera photographe à Chambéry pendant une vingtaine d’années.

Sources :

(1) "Le Patriote savoisien" du 20 janvier 1878.

(2) "Le Patriote savoisien" du 24 avril 1885.

(3) "Le Patriote savoisien" du 3 juillet 1885. La collection de ce journal est consultable en ligne sur Lectura Plus - Portail du patrimoine écrit et graphique en Auvergne-Rhône-Alpes.