Paul PERROT

(1860-?)
Photographe d'atelier
1 photographie

Commentry Allier Fontainebleau Seine-et-Marne Paris seine

Fils d’un marchand miroitier, Paul Perrot est né le 3 mars 1860 à Fontainebleau (Seine-et-Marne). En décembre 1884, il est négociant en briqueterie dans sa ville natale dont il va bientôt s’éloigner quelques années. Son fils André est né le 17 mars 1887 à Saint-Hippolyte-du-Gard (Gard). En 1889, il fait un passage à Saint-Amand-Montrond (Cher) avant de s’installer au printemps 1890 à Commentry (Allier ) où il est photographe Il y est recensé en 1891, place du 14-Juillet. Au printemps 1892, il est de retour à Fontainebleau où il est domicilié 31, rue Saint-Merry puis au 133 (1893) et enfin au 169 (1896-1899). Dans sa ville natale, il poursuit sa carrière au 7 place du Château. Il y est encore recensé en 1911. Son atelier bellifontain sera repris par L. Caillot. En juillet 1909, Paul Perrot  avait acheté l’atelier de photographie du 214, rue du Faubourg-Saint-Antoine à Paris(12e) où il est encore en activité en 1921. Père de huit enfants, il formera ses quatre garçons à son métier : André (1887-?) sera photographe à Enghien-le-Bains (Val d’Oise) ; Raymond, né en 1890 est mort pour la France le 3 mars 1915 ; Jacques (1892-1950) aurait été actif à Paris mais aussi à Houilles (Yvelines) et Pierre (1899-1980) le sera à Mortagne (Orne) à partir de 1931. Leur soeur Cécile épousera Edouard Barme qui sera photographe à Brest et sa cadette Yvonne épousera en 1921 Raymond Boyer qui, après avoir été comptable, sera photographe à Chinon (Indre-et-Loire) puis à Wingles (Pas-de-Calais).

Source : Gallica "Archives commerciales de France" du 10 juillet 1909.