Edmé Louis Philippe PHILIPOT

1831-1901
Photographe d'atelier
1 photographie

Angoulême Charente Côte-d'Or Semur-en-Auxois

Fils d'un cultivateur, Edmé Louis Philippe Philipot est né à  Senailly (Côte d'Or) le 19 avril 1831. L'année de ses vingt ans, il travaille sur l'exploitation agricole de son père. On ignore comment il s'est formé au métier de photographe. Le 2 mars 1865, on trouve dans "Le Charentais" une annonce de MM. Philipot et Brulay, photographes à  Angoulême (Charente) au sujet du transfert de leur atelier rue du Champ de foire. Il était précédemment rue Massillon mais Brulay, au moins jusqu'en janvier 1865, y opérait seul. Au printemps 1866, les deux associés vantent dans la presse locale les cartes siamoises, un genre de portrait tout à  fait inconnu à  Angoulême. Sur une carte siamoise, la même personne pouvait être représentée dans deux poses différentes : "une dame assise, écrivant une lettre ; la même personne debout semble la dicter..." Le 1er mars 1867, les deux photographes quittent la rue du Champ de foire et s'installent au 19, rue Saint-Martial où Philipot sera recensé durant l'été 1872. A une date qui reste à  préciser, Philipot part d'Angoulême pour Semur-en-Auxois (Côte d'or) où sa présence est attestée en décembre 1874. Là , il va travailleur seul dans un atelier situé rue de la Liberté. Edmé Philipot y décède le 21 décembre 1901 à  l'âge de 70 ans.