Jules RAYNAUD

(1837-1916)
Photographe d'atelier
1 photographie

Bédarieux Hérault Toulouse Haute-Garonne Béziers

Jules Raynaud est né le 11 février 1837 à Basse-Terre (Guadeloupe) où son père était greffier en chef au tribunal de première instance. Ses parents reviennent en métropole. Originaire de la Guadeloupe, sa mère décède en 1848 à Saverdun (Ariège), commune natale de son mari. Son père décède à Toulouse (Haute-Garonne) en 1862. Il semble que Jules Raynaud ait d’abord été photographe itinérant. Agé de 32 ans, il se marie, le 19 mai 1869 à Saint-Pons-de-Thomières (Hérault) où il était photographe. Il n’habitait à Saint-Pons que depuis peu de temps ; précédemment, il était domicilié à Saverdun, une commune qui comptait 3 900 habitants sous le Second Empire. Après son mariage, Jules Raynaud se sédentarise à Toulouse (Haute-Garonne) où il va exercer au début des années 1870 dans un atelier situé 29, rue du Faubourg-Saint-Etienne. C’est là que décède sa première épouse le 27 janvier 1871. Raynaud quitte la Haute-Garonne pour l’Hérault. Il a fait un passage à Béziers dans un atelier situé 40, avenue de Bédarieux mais c’est dans la commune de Bédarieux (7 000 habitants) qu’il fera carrière. Il y est photographe quand il épouse le 24 août 1875 à Toulouse, Louise Tanzi, professeur de piano, qui est la fille d’un ingénieur italien. A Bédarieux, il va exercer pendant au moins trente cinq ans. Il est toujours inscrit dans l’annuaire de l’Hérault en 1910. Jules Raynaud revient ensuite à Toulouse où il est décédé le 9 janvier 1916 à l’âge de 79 ans.

Source : François Bordes "Encyclopédie historique de la photographie à Toulouse (1839-1914)".