Edouard SOUILLARD

(1856-1925)
Photographe d'atelier
2 photographies

Péronne Somme

Fils d’un marchand, Jean-Baptiste Alphonse Edouard Souillard est né le 8 septembre 1856 à Arvillers (Somme). Il est employé de commerce, domicilié rue des Ecoles à Paris, lors de son premier mariage.C’est dans la capitale qu’il s’est formé au métier de photographe. Avant novembre 1886, il ouvre un atelier à Péronne (Somme). Installé rue Saint-Fursy puis Grande place, il est le photographe de cette petite commune de 4 800 habitants où il forme son fils Marcel (1889-1972). Pendant la Première Guerre mondiale, Péronne est prise trois fois par l’armée allemande. Les occupants pillent le fonds de commerce du photographe. Ses négatifs seront utilisés pour imprimer des cartes postales adressées en Allemagne (1). Il semble que la famille Souillard se soit alors réfugiée en Bretagne. Une carte photo, datée de juin 1917, est signée Souillard père et fils à Ploërmel (Morbihan). Or, c’est à Ploërmel que Marcel Souillard se retirera quand il sera démobilisé en juillet 1919. Les Souillard reviennent ensuite à Péronne qui se relevait de ses ruines. Dans son atelier alors situé rue Clémenceau, Edouard Souillard est actif jusqu’à son décès le 18 février 1925. Marcel prend la relève (2).

Sources :

(1) "Le Courrier picard" du 2 octobre 2014.

(2) Geneanet - Généalogie de Claude Souillard.