Emile VERGER

(1881-?)
Photographe d'atelier.
8 photographies

Châtellerault Loudun Vienne Saint-Jean d'Angély Charente-Maritime Tours Indre-et-Loire

Fils d’un journalier, Emile Verger est né le 31 août 1881 à Limoges (Haute-Vienne). De novembre 1902 à septembre 1905, il fait son service militaire au 8e régiment de cuirassiers en garnison à Tours (Indre-et-Loire). C’est dans cette ville, sans doute auprès de Claude Romain, qu’il se formera au métier de photographe.

TOURS : En mai 1908, il prend à bail une maison 22, rue d’Amboise où Claude Romain avait une succursale. C’est là, associé à Jules Rougier, qu’Emile Verger ouvre un atelier placé sous l’enseigne "Photographie du XXe siècle". Ils sont mentionnés dans l’annuaire départemental en 1909 et 1910. Puis, ils se séparent. Verger redevient un temps l’employé d’Eugène Mamour, photographe qui avait succédé à Claude Romain rue Colbert. En mars 1913, il prend à bail une maison 12bis, rue de Sébastopol où il est photographe patron. Mobilisé le 28 septembre 1914, il ne revient à Tours qu’en février 1919.

CHATELLERAULT : Dès 1920, il est installé 1bis,rue de l’Arceau à Châtellerault (Vienne) avec une succursale à Loudun. (1)

LOUDUN : En 1926 -mais pas en 1931-, il est recensé 10, rue de la Mairie à Loudun avant de poursuivre sa carrière à Saint-Jean-d’Angély (Charente-Maritime).

SAINT-JEAN D’ANGELY : Dans les années trente, Emile Verger opère 30, rue Gambetta.

Source : (1) Escanecrabe Christiane et Millet Jean-François. Les photographes châtelleraudais 1860-1945 (Revue d’histoire du pays châtelleraudais n°21 - juin 2011)