Etienne VIGNES

(1875-1945)
Photographe itinérant
1 photographie

Figeac Lot

Etienne Vignes est né le 18 février 1875 à Sainte-Geneviève-sur-Argence (Aveyron) où son père était cultivateur avant d’être nommé garde-champêtre. Comme beaucoup d’Aveyronnais, il part à Paris où il est garçon charbonnier quand il passe devant le conseil de révision. Après avoir servi trois ans au 92e régiment d’infanterie, Etienne Vignes revient à Paris  en novembre 1899. Il est garçon de café quand il épouse le 27juillet 1905 sa compagne Zélie Carbonnet, cuisinière, native du Lot. Le couple avait eu un fils né deux ans plus tôt. C’est dans la capitale qu’Etienne Vignes a pu se former au métier de photographe.

FIGEAC : En 1910, il part s’installer à Figeac (Lot). Dans cette ville de 5 800 habitants où il y a déjà deux professionnels, Vignes est photographe itinérant. Il doit interrompre ses tournées dans les campagnes lotoises quand il est mobilisé le 4 août 1914. Père d’un enfant, il est démobilisé le 30 janvier 1919 par le centre spécial de l’aéronautique où il était affecté en tant que photographe. De retour dans le Lot, il reprend son travail. En 1921, il est toujours photographe ambulant puis simplement photographe en 1926. Il travaille alors avec son fils René, âgé de 23 ans. Etienne Vignes est décédé à Figeac le 26 novembre 1945.