Eugène VILLETTE

(1823-1895)
Photographe d'atelier
5 photographies

Deauville Calvados Paris Seine

Fils d’un "artiste vétérinaire", César Eugène Villette est né le 13 novembre 1823 à Meung-sur-Loire (Loiret). Il a été photographe à Paris. En 1861 et 1865, il expose à la Société française de photographie. En 1862, il obtient une mention honorable à l’exposition universelle de Londres. Il a été actif 21, rue de l’Odéon (1861) puis 40, rue des Saint-Pères (1865-1871). En 1865, il ouvre une succursale à Deauville (Calvados) avenue de l’hippodrome près du casino, un lieu stratégique. Dans "Le Figaro" du 10 août 1865, Nestor Roqueplan consacre un long article à la jeune station balnéaire. Il y décrit "une rue toute entière composée de maisons servant à des habitations et à des industries en boutique ; devant ces maisons on été ménagé des promenoirs à couvert qui forment terrasse pour les salons du premier étage. M. Villette, habile photographe est installé dans une de ces maisons charmantes par la proportion, commodes par la distribution ...". Avant 1872, Villette a renoncé à son atelier parisien et ne travaille plus qu’à Deauville. Il y est recensé en 1872, la commune comptait alors 1 250 habitants. Excepté pendant la longue saison balnéaire, la clientèle locale ne devait guère se bousculer dans son atelier. A Paris, il a été remplacé par François Veysset (1826-1884). qui était son opérateur et conservera la signature E. Villette sur ses portraits. Veysset avait épousé le 28 janvier 1864, Victoire Augustine Marmion, caissière, fille de père inconnu et de Delphine Marmion. Celle-ci était la compagne d’Eugène Villette, ils se marieront le 6 janvier 1868. A Deauville, la carrière de Villette se prolongera jusqu’au début des années 1890. Rentier, il y est décédé le 22 octobre 1895.

Sources :

- Gallica "Le Figaro" du 10 août 1865.

- "Objectif Calvados - Un siècle de photographie aux archives du Calvados (1850-1950)" avec une photographie pleine page de l’atelier de Villette à Deauville vers 1869.

- Marc Durand "De l’image fixe à l’image animée 1820-1910" Archives nationales (2015).