Zoé ALOTTE

(1854-?)
Photographe d'atelier
5 photographies

Autun Saône-et-Loire Charolles Saône-et-Loire Commentry Allier Dole Jura Issoudun Indre Langres Haute-Marne Pontarlier Doubs Tours Indre-et-Loire Vichy Allier

Zoé Eugénie Alotte est née le 9 janvier 1854 à Dijon (Côte d’Or) où son père, Nicolas Alotte (1826-1911) est tailleur d’habits. A une date qui reste à préciser, Nicolas Alotte va devenir photographe. Il commence à exercer à son compte à Dole (Jura) durant les années 1870. Zoé travaille déjà avec lui. Sans être des photographes ambulants, le père et la fille ont été des professionnels itinérants qui ont opéré dans au moins treize villes (succursales comprises) réparties sur sept départements. Zoé Alotte avait pour spécialité les portraits de bébés mais son travail ne se limitait pas à cela. Les Alotte ont fini leur carrière à Vichy (Allier) où ils se sont installés à la fin du XIXe siècle. Nicolas Alotte était septuagénaire (il est décédé en 1911 à l’âge de 85 ans) et, en toute logique, c’est Zoé qui avait pris les rênes de l’atelier situé rue Buhot puis 3, avenue de Lyon et enfin 85, avenue Victoria. Le studio Alotte est mentionné dans l’annuaire de l’Allier jusqu’en 1935 mais on imagine que Zoé Alotte, alors octogénaire, s’était fait remplacer.

Source : - Nouvelles Images. Les débuts de la photographie dans l’Allier. Editions Loubatières - 2012.