Etienne Paul DECHALOTTE

(1867-1942)
Photographe d'atelier
2 photographies

Aurillac Cantal Tours Indre-et-Loire Saint-Nazaire Loire-Atlantique Saint-Malo Ille-et-Vilaine

Fils d’un propriétaire, Etienne Paul Déchalotte est né le 23 décembre 1867 à Arcs-lès-Gray (Haute-Saône). Il est employé à Paris quand il passe devant le conseil de révision. Après un service militaire de trois ans au 17e régiment d’artillerie, il est employé, à partir de l’automne 1891, dans l’atelier de Pierre Laurent, photographe à Chaumont (Haute-Marne). En novembre 1894, il s’installe à Aurillac (Cantal). Associé à Serre, il a repris l’atelier de Jules Amouroux situé avenue de la République - rue Beauclair. En 1896, il est recensé seul à cette adresse. Il quitte le Cantal en 1899. Désormais, pendant une vingtaine d’années, il signera ses portraits E. Paul, notamment ceux d"enfants faits dans la rue. Selon son registre matricule, il est domicilié 5, rue des Argentiers à Bordeaux (Gironde) en janvier 1899 (1) puis 78, rue Michelet à Tours (Indre-et-Loire) en mars 1902. En septembre 1903, il ouvre un atelier 24, rue Alcide-Benoist à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) où il se marie en avril 1909 et où naîtra sa fille en 1920. En 1921, travaillant à nouveau sous le nom de Déchalotte, il est photographe 7, rue Saint-Vincent à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) dans l’ancien atelier de Macagno. Lors du recensement de 1936, il est toujours "Photographe - Patron" domicilié rue Sainte-Barbe et dans l’annuaire départemental de 1939, il est l’un des trois photographes opérant dans la cité des corsaires. Paul Etienne Déchalotte, ancien photographe, est décédé à Saint-Malo le 23 octobre 1942.

(1) On n’a pas conservé de trace de son activité de photographe en Gironde sous le nom de Déchalotte ou sous celui de Paul. En revanche, un portrait d’enfants fait à Montluçon (Allier) est signé E. Paul. Il est tout à fait possible qu’il ait fait un passage dans cette ville avant de partir à Tours.

Sources : Archives municipales de Saint-Malo.