Bernardine FAVEY HUE

(1883-1961)
Photographe d'atelier

Carentan La Haye-du-Puits Manche

Marie Bernardine Favey est née le 7 mars 1883. Son père, Célestin Favey était photographe et sa mère couturière. ils se marieront au Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis) l’année suivante. Célestin Favey, après avoir été photographe à Brest (Finistère) à la fin du XIXe siècle, revient à Paris et exerce dans un atelier situé 3, rue des Prouvaires. Il a pour employé Bandelio Diaz d’origine espagnole. Le 26 janvier 1907, il épouse Marie Bernardine Favey, la fille de son patron, elle aussi photographe et mère de leurs trois enfants (1). Le couple Diaz-Favey quitte la capitale et ouvre un atelier à Carentan (Manche) à l’enseigne "Photographie Diaz". Par la suite, ils ouvriront une succursale à La Haye-du-Puits. En juillet 1914, tout s'effondre. Le 6, Bandelio Diaz fait faillite ; le 23, le tribunal de la Seine  prononce le divorce du couple. Bandelio Diaz poursuit très modestement son activité de photographe à La Haye-du-Puits ; Bernardine Favey reste à Carentan. Après la guerre, elle épouse Stéphane Hue qui est employé.  Elle poursuit sa carrière de photographe dans cette ville et signe ses portraits Hue-Favey. On ignore si Stéphane Hue travaillait avec son épouse.

(1) Suzanne Gabrielle Diaz (1906-?) sera photographe à Chinon (Indre-et-Loire) puis, après avoir épousé Lucien Boisnier, lui aussi photographe, elle travaillera avec son mari dans l'Isère.