Julien KOCH

(1873-?)
Tapissier puis photographe.
2 photographies

Bourges Cher Granville Manche Tours Indre-et-Loire

Frédéric Julien Koch est né  le 1er juillet 1873 à Bourbonne-les-Bains (Haute-Marne) où il exercera comme son père le métier de tapissier. En 1898 il y épouse Isabelle Laurent (voir sa notice) qui est photographe. Au début du XXe siècle, les époux vivent à  Genève (Suisse) avant de s'installer à  Bourges en juin 1909 où ils seront photographes jusqu'en juillet 1914. Ils signent Koch Laurent les épreuves faites dans leur atelier situé 55, avenue de la Gare. On retrouve la même signature sous des portraits faits à Tours (Indre-et-Loire) et à Granville (Manche) sans que l'on sache à quelle date le couple est passé dans ces viles.. Le couple aurait quitté Bourges pour Le Croisic (Loire-Altantique) le 27 juillet 1914. Quelques jours plus tard, Frédéric Koch est mobilisé. Après la guerre, il s'installe à  Angers (1919-1921) puis à  Saint-Lô (Manche).