Emile KOCH

(1855-1925)
Photographe d'atelier
1 photographie

Verdun Meuse Vesoul Haute-Saône

Fils d’un journalier, Emile Jacques Koch est né le 5 novembre 1855 à La Chapelle-sous-Rougemont (Haut-Rhin). Quand il se marie à Besançon (Doubs) le 15 septembre 1880, avec Marie Angèle Barbier, il est photographe, sans doute employé par Félicien Daval qui est son témoin.

VESOUL : Emile Koch s’installe à Vesoul (Haute-Saône) en juillet 1883 où il succède à Pierre Maillet et Tewis Michelsen. Il est recensé 11, avenue de la Gare en 1886 puis en 1896. Les Archives commerciales de la France mentionnent une séparation de biens le 7 février 1896 entre Emile Koch et son épouse suivie le 4 avril de la même année d’une cession du fonds à Rovelli. Après, le couple s’est séparé. Quand Mme Koch décède à l’hospice de Vesoul le 1er décembre 1899, son mari est domicilié à Verdun (Meuse).

VERDUN : Employé photographe, Emile Koch se remarie à Verdun le 29 octobre 1900  avec Marie Cécile Grosdidierc . A une date à préciser, il redevient "photographe patron" dans un atelier situé 4, rue de la Digue (angle de la place Thiers) Là, il succède au photographe verdunois Arnaud dont il avait sans doute été l’employé. Emile Koch signait ses portraits E. Koch-Grosdidier, à l’enseigne "Photographie du Coq".

Réfugié pendant la Première Guerre mondiale, Emile Jacques Koch est décédé le 12 octobre 1925 à Pornichet (Loire-Atlantique).

Source : - Base généalogique de Roger Chipaux, historien des photographes franc-comtois