Raymond MONTASTIER

(1867-?)
(1867-?)

Rochefort Charente-Maritime

Fils d’un cordonnier, Raymond Montastier est né le 1er février 1867 à Saint-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne). En 1887, quand il passe devant le conseil de révision à Brive-la-Gaillarde (Corrèze), il est domicilié à Périgueux (Dordogne) sans profession déclarée. Il est exempté du service militaire. Le 18 octobre 1893, il épouse à Rochefort (Charente-Maritime) Emilie Comergnac, fille de Delphin Comergnac -photographe sous le nom de Delphin- et de Eléontine Peigné qui avait succédé à son mari après le décès de ce dernier en 1883. On suppose que Montastier a été employé dans l’atelier Delphin avant d’épouser la fille de sa patronne. Lors du recensement de 1896, Eléontine Peigné, veuve Comergnac est toujours photographe au 72, rue des Fonderies. (1) Elle décède l’année suivante. Son gendre, qui signe E. Montastier, prend les commandes de l’atelier Delphin où il semble qu’il ait exercé jusque dans l’entre-deux-guerres. En mai 1905, il est fait officier d’académie puis officier de l’instruction publique en 1912.

 

Note : (1) Le 72, rue des Fonderies, adresse historique de la photographie rochefortaise, deviendra le 72, rue de la République au début du XXe siècle