Marcel SOUILLARD

(1889-1972)
Photographe d'atelier

Ploërmel Morbihan Péronne Somme

 Marcel Alfred Edouard Souillard est né le 16 janvier 1889 à Péronne (Somme) où son père Edouard Souillard (1856-1925) exerçait le métier de photographe depuis quelques années.(1) Formé par son père, Marcel sera aussi photographe. En octobre 1910, il quitte l’atelier paternel pour effectuer son service militaire au 17e régiment d’artillerie où il sera nommé maître-pointeur. Libéré le 25 septembre 1912, il se marie à Péronne. Mobilisé le 3 août 1914, il est déclaré inapte par la commission de réforme de Vannes (Morbihan) en septembre 1917. Il semble qu’il ait alors rejoint ses parents qui étaient réfugiés à Ploërmel (Morbihan). Une carte photo faite dans cette ville et datée de juin 1917 est signée Souillard père & fils. Marcel Souillard ne sera officiellement démobilisé que le 15 juillet 1919. Pourtant, trois mois plus tôt, il annonçait dans la presse locale l’ouverture d’un "atelier de pose des plus perfectionnés" rue des Francs Bourgeois.  (2) Il n’y travaillera pas longtemps. A l’automne, il cède son fonds de commerce à Emile Hamon et retourne avec son père à Péronne. Après le décès d’Edouard Souillard le 13 février 1925, Marcel lui succède.

Sources :

(1) Geneanet - généalogie de Claude Souillard.

(2) "Le Ploërmelais" du 11 mai 1919. Consultable en ligne sur le site des Archives départementales du Morbihan. Dans le même journal, en date du 16 novembre 1919, on trouve une annonce publicitaire du photographe Emile Hamon, rue des Francs-Bourgeois -" Ancienne Maison Souillard".