Michel YRONDY

(1821-1887)
Photographe d'ateleir
1 photographie

Paris

Michel Yrondy (ou Yrondi) est originaire du Cantal. Comme beaucoup d’Auvergnats au XIXe siècle, il a émigré aux Pays-Bas puis à Paris où il a été photographe. Il est le premier d’une lignée de photographes et d’artistes.

Fils d’un propriétaire, il est né le 11 février 1821 à Chaussenac (Cantal). Ouvrier en parapluies, il se marie, le 10 août 1843, à Leyde (Pays-Bas) avec Elizabeth Goudeau, qui y était née. Le couple aura dix enfants dont les quatre premiers sont nés aux Pays-Bas (Leyde puis Utrecht) entre 1844 et 1854. Après, les Yrondy viennent vivre à Paris où leur cinquième enfant naîtra en novembre 1857. Michel Yrondy est toujours ouvrier en parapluies et ce, au moins jusqu’en août 1861. En mai 1863, il est photographe (sans doute employé) domicilié passage Lemoine. Il a travaillé à son compte successivement à deux adresses proches l’une de l’autre : 38, boulevard Montparnasse à l’angle du 134 rue de Vaugirard, où il est domicilié en 1869 puis au 30, boulevard Montparnasse au coin de la rue Cherche Midi. A la fin de sa carrière, il signait ses portraits Yrondy Père pour se distinguer de ses fils qui étaient photographes à Paris. Michel Yrondy est décédé le 12 décembre 1887 à Paris (15e).