Silvain LEVY

(1833-1901)
Photographe d'atelier

Asnières Hauts-de-Seine Paris Seine Rouen Seine-Maritime

Silvain Lévy est né le 21 juin 1833 à Montigny-lès-Metz (Moselle). Il est le fils de Lyon Lévy (1795-1863) qui, en Lorraine, a été instituteur dans une école juive et inspecteur des boucheries de Metz. (1) Treize ans plus tard, quand son fils Henri naît à Paris le 16 février 1846, Lyon Lévy est surveillant des viandes de boucheries pour le consistoire israélite. (2) Ses deux fils, Silvain et Henri, suivront une toute autre voie  : ils seront  photographes.

PARIS :   Durant la première moitié des années 1860, Silvain Lévy commence à faire des portraits sous le nom de L. Sylvain au 7, boulevard des Filles-du-Calvaire (3e). Il est domicilié à cette adresse quand il épouse, le 5 novembre 1863, Pauline Wolff, marchande de rouennerie. Par la suite, le photographe transfère son atelier au 3, boulevard des Filles-du-Calvaire « près la rue du Pont-aux-Choux » où il travaille sous le nom de Lévy Sylvain. Le 15 septembre 1868, il donne procuration à Simon Dreyfus, employé, domicilié 3, boulevard des Filles-du-Calvaire, pour gérer et administrer sa maison de commerce d’orfèvrerie et de photographie. (3)  On imagine que Silvain Lévy a formé son frère Henri, de treize ans son cadet, puis lui a confié les clés de son atelier parisien quand il est parti à Asnières (Hauts-de-Seine). 

ASNIERES : Son épouse décède à Asnières le 12 mars 1875 où Silvain Lévy est photographe  avenue de Courbevoie à l’enseigne « Photographie d’Asnières ».  Dans cette même ville, il a aussi  travaillé dans un atelier sis Grande rue 11 qu’il revend le 6 décembre 1877 à Quinet (4)  Il poursuit sa carrière 10, rue du Conseil où  il fait faillite le 10 février 1882. Elle est clôturée un mois plus tard pour insuffisance d’actifs. (5)  Silvain Lévy quitte Asnières et s’installe chez son frère Henri à Paris jusqu’à ce qu’il se remarie et déménage à Rouen (Seine-Maritime).

ROUEN : Le 14 octobre 1884, Silvain Lévy, négociant, domicilié 3, boulevard des Filles-du-Calvaire épouse à Rouen (Seine-Maritime) Mendele  Emilie Sée, bijoutière,  qui est veuve comme lui.  A Rouen, Silvain Lévy opère sous le nom de Lévy-Sée, à l’enseigne « Photographie de la Rougemare » dans un atelier situé 112, rue de Beauvoisine où Carmevel lui succédera en 1897. (6)

Bijoutier, Silvain Lévy est décédé à l’âge de 67 ans en mars 1901. Cette même année, son frère Henri, qui avait quitté Paris, était photographe patron 16bis, rue Alsace-Lorraine à Rouen.

 Sources :

(1)    Geneanet – Arbre généalogique de Denis Ferte.

(2)    Archives de Paris – Acte de naissance reconstitué d’Henri Lévy du 16 février 1846.

(3)    Durand Marc « De l’image fixe à l’image animée 1820-1910 » Archives nationales (2015).

(4)    Gallica - « Archives commerciales de la France » du 13 décembre 1877.

(5)    Gallica - « Archives commerciales de la France » des 16 février et 20 avril 1882.

(6)    Serander Arnaud - Les Photographes de Rouen (liste mise à jour le 26 juin 2020)

http://arnaud.serander.free.fr/Photo/