Jean LEYGUE

(1842-1913)
Photographe d'atelier
1 photographie

Moissac Tarn-et-Garonne

Fils d’un cantonnier, Jean Leygue est né le 28 février 1842 à Moissac (Tarn-et-Garonne). Il n’a pas atteint ses deux ans quand sa mère Jeanne Cassan décède. Elle avait un frère Jean Cassan (1832-1891), qui sera photographe à Montauban (Tarn-et-Garonne) puis à Toulouse (Haute-Garonne). On suppose que c’est dans son atelier montalbanais que son neveu, Jean Leygue, a fait son apprentissage avant d’ouvrir un atelier à Moissac où il fera une longue carrière. En mars 1866, Anne Raffy, sa future épouse, donne naissance à Toulouse à leur fils Albert qui sera reconnu et légitimé par le mariage de ses parents cinq mois plus tard. Agé de 24 ans, Jean Leygue est déjà photographe à Moissac. Des portraits carte de visite faits sous le Second Empire sont signés Leygue & Edward - Photographes à Moissac. Cet associé n’a pas été identifié. Exerçant dans une ville célèbre pour le cloître de son abbaye, Leygue s’est rendu sur place et a photographié, un par un, les 76 chapiteaux et 8 piliers historiés qui constituent un chef d’œuvre de la sculpture romane. Ces épreuves ont été réunies dans un album. (1) Au début de sa carrière, Leygue était domicilié place du Palais. Ensuite, on le trouvera boulevard Pierre-Delbrel où il est toujours photographe patron en 1911. Agé de 71 ans, Jean Leygue est décédé à Moissac le 4 mars 1913.

Source :

(1) Jean-Marie Voignier  "Répertoire des photographes de France au XIXe siècle" (1993)